Changement total chez Malakoff Médéric

959 ‎مشاهدات
836359-le-frere-de-nicolas-sarkozy-et-delegue-general-de-mederic-malakoff-guillaume-sarkozy-le-14-juillet-2

Dans les groupes capitalistes, on ne remarque pas souvent des guerres de pouvoir ou encore des couts dans le dos. Pourtant, Guillaume Sarkozy, le délégué général de Malakoff Médéric, vient d’en subir les faits. Comme l’a annoncé, vendredi 27 novembre, L’Argus de l’assurance, le grand frère de l’ex président de la République, qui dirige le groupe de protection sociale depuis 2006, après avoir occupé le second poste du Medef, a été écarté par son conseil d’administration et ne ferait plus bientôt partie de l’entreprise.
836359-le-frere-de-nicolas-sarkozy-et-delegue-general-de-mederic-malakoff-guillaume-sarkozy-le-14-juillet-2
Cette expulsion brutale est due aux distensions avec la Mutuelle générale, la troisième mutuelle française, avec qui Malakoff Médéric compte se rapprocher depuis septembre 2014. Le but étant de devenir, les le début de l’année 2016 le premier de l’assurance de personnes en France, surtout dans les domaines de la complémentaire santé et de la prévoyance.

Condamnation

Il faut dire qu’un rapprochement ne se fait pas toujours sans mal, mais les désirs prennent plus de forme et deviennent plus durs quand les deux groupes qui se marient sont conduits par des personnalités aussi fortes. Patrick Sagon, le président de la Mutuelle générale, est aussi une grande personnalité de la profession. « Le climat était devenu délétère depuis la rentrée. Chacun des groupes indexe l’autre de la rage », précise un proche. Dans cette situation, un « clash » ne pouvait être évité.
Rappelant qu’en 2013, le délégué général, que l’entreprise accusait de ne pas bien traité son personnel, avait failli être évincé.

L'auteur

Katy

Journaliste