GoPro secoué par un Noël raté

959 ‎مشاهدات
GoPro-Be-a-hero

Les ventes du dernier trimestre de l’année ont été moins impressionnant qu’attendu. La société annonce qu’elle va supprimer des emplois. Son cours de Bourse chute.

Spécialiste dans la conception de caméras GoPro a annoncé mercredi son qu’elle voulait diminuer ses effectifs de 7%. Son chiffre d’affaires au quatrième trimestre est moins impressionnant que prévu avec 435 millions de dollars, contre plus de 510 millions espéré par les marchés. Cette mauvaise prouesse a entraîné une chute de 28% de son action dans les accords hors séance, à 11 dollars. GoPro a emmené dans sa chute la société Ambarella (-8,5%) qui lui propose des processeurs.

Les petites caméras de GoPro ont été vulgarisées par les partisans de sports excessifs qui s’en servaient pour filmer leurs réalisations, avant de mystifier les adolescents et jeunes adultes qui veulent partager des vidéos sur YouTube et les réseaux sociaux. Ce résultat financier est expliqué en partie par la baisse du prix de la caméra HERO4 Session. Commercialisé à son lancement à 429 euros, elle n’avait pas séduit assez les consommateurs. Vu la faiblesse de sa demande, son premier prix est passé aujourd’hui en dessous la barre des 200 euros.

Un pic de l’action à 90 dollars

Le chiffre d’affaires du quatrième trimestre 2015 est mutilé de presque un tiers par rapport à la même période de 2014. Les suppressions de postes sont évaluées à une centaine de postes sur les quelque 1500 travailleurs que GoPro comptait fin 2015. Le groupe indique dans son communiqué que ses effectifs ont connu une hausse de plus de 50% par an sur les deux dernières années. Il dit aussi qu’il veut «mieux aligner les ressources avec les initiatives de croissance clé».

GoPro est entré Bourse en juin 2014, avec un prix initial de 24 dollars. L’action avait précédemment décollé dans les mois d’après, franchissant la barre des 90 dollars en septembre-octobre 2014.

L'auteur

Katy

Journaliste